A la recherche de l’innovation utile…

En ce début d’Avril, les professionnels de la PLV se sont réunis Porte de Versailles pour présenter leur savoir faire…
Quand on pense Salon de la PLV, on pense innovation, projets de demain donc profusion d’écrans et de nouvelles technologies.

Et bien oui, mais pas que…
Avant d’arriver sur ces stands digitaux, ultra innovants (où la langue française a par ailleurs quasi disparu ;), vous passez par les traditionnels fabricants de PLV. Ces derniers ne cessent de repousser les limites techniques du carton, plastique, forex et autres matières bien tangibles, pour inventer encore et encore.
Preuve en est : le POPAI Awards. 90% des créations présentées sont toujours de la PLV « traditionnelle ».

Profitons en pour souligner, au milieu de tous ces primés, la finesse de l’ensemble « L’Atelier de Givenchy », réalisé par Media6 Design à destination des grands magasins. Cette ligne, mariage entre la Haute Couture et le Parfum, est conçue pour accueillir les 7 fragrances de la Collection. La délicatesse du travail nous invite à une découverte confidentielle et sensorielle d’un parfum inspirée de la Haute Couture.

A269BFA7-0DA9-4BFB-9B17-60EDFBB220E9

POPAI encore, Media6 Design encore…
Le champagne Ice Imperial de Moët & Chandon se présentait, pour son édition limitée 2013, dans une malle luxueuse, contenant 20 bouteilles, 24 verres, 2 seaux, 3 bacs à glaçons.
Le développement de cette malle s’inscrit dans un concept global de dégustation : l’été dernier, les parisiens et tropéziens, pouvaient louer le temps d’une soirée ce bar nomade avec maître d’hôtel pour une dégustation unique, grâce au service de MyConcierge.

D057EDB7-BD8C-418E-AADC-45D430896A36

Mais place à demain.
Et demain, c’est déjà aujourd’hui à travers des projets, mêlant travail des matières et nouvelles technologies!

A l’instar de cette entreprise, Comactive, créateur de PLV 3D dynamique. Le concept est surprenant et les visiteurs sont tous captés par ce défilé d’images aussi poétiques les unes que les autres.
Globalement une structure obligatoire de 2 modules encadrant une vitre traitée pour recevoir un film holographique. Votre produit prend vie, la magie opère… ‘EXEMPLE D’UNE VIDEO YOUTUBE ??)
Comment donner du sens à ce savoir faire ?
En valorisant une technologie cachée ? L’horlogerie par exemple peut dévoiler ses mécanismes cachés, si minutieux et fascinants, grâce à l’image 3D qui vient ouvrir ces boitiers secrets. La montre se dévoile.

Ici, la vitrine devient également interactive grâce à des capteurs de mouvements : faites tourner la montre, ouvrez la…

Montre ouverte2
Montre ouverte1
"

Pourquoi pas optimiser une vitrine réduite ?
Un modèle présenté, et son hologramme qui défile pour présenter la gamme complète.

Le soir, alors que votre vitrine est laissée vide pour des raisons de sécurité, quelles histoires racontez-vous aux passants ? Est – ce ici une nouvelle possibilité pour une marque de se raconter ?

Dans ce tour du numérique et du virtuel sur point de vente, les tablettes ont été nourries aux OGM ! Votre Iphone se retrouve en version XXXXL avec toutes les coques et options possibles : cuir, bois, alu, intégrable… imprimante, TPE, paiement en cash, lecteur de passeport, scanner, webcam… Le tout en restant design. Merci Apple !
Les écrans tactiles sont complètement fluides et reconnaîssent jusqu’à 20 touches simultanées. Bienvenu chez Polytouch !

Ces tablettes, nouveau canal de vente connecté en boutique, modifient complètement le parcours clients. Monsieur Hesnard, directeur des ventes France Polytouch précise « Le plus important est de définir ce qu’on attend de sa tablette et de développer le dispositif commercial jusqu’à la formation de la force de vente. »
En amont d’un nouveau concept : le parcours de vente sera écrit avec et autour de l’expérience-tablette.
Dans une boutique déjà ouverte : les équipes commerciales devront adapter, modifier leur sales story pour intégrer cet outil au parcours client. La formation joue ici aussi un rôle essentiel.

Leroy Merlin a testé cette technologie Polytouch dans 2 magasins pour vendre des clôtures de jardin : produits trop volumineux pour pouvoir être présentés in-store. Le client fait son choix de clôture, imprime son bon de commande et passe à la caisse pour régler sa nouvelle clôture et le reste de ses achats.

Londres : Topman a son Corner dédié à ses tablettes dopées pour réalisez des T-shirts sur mesure en quelques minutes ! Choix de la forme, de la taille, couleurs et motifs, je valide et quelques minutes plus tard, j’ai mon t-shirt. Pendant que vous vous inventez créateurs, les vendeurs de ce shop in shop deviennent des assistants techniques.
Chez Topman, les tablettes n’ont clairement pas l’option design mais le corner a une réelle justification : un service nouveau, technique et évolutif pour créer bien évidemment un nouveau canal de vente.

Tout ceci peut soulever la question de la place du vendeur, du contact humain et de notre relation à la robotique de demain dans une relation commerciale.
Déambulant dans le salon, je me fais interpeller par un robot qui me demande s’il peut me renseigner… enfin si elles peuvent me renseigner : deux femmes me sourient sur un écran mobile. Installées dans leur bureau de Lyon, elles me font la visite de leur stand !

"

Alors oui, c’est vrai : demain est déjà aujourd’hui.
Mais encore faut-il que l’innovation soit utile !
Et elle l’est quand elle est au service de la construction d’une relation avec une marque et un client. Une simple visite devient une expérience. Un vendeur devient un partenaire. Un client, un membre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *